PAYSAGES

Les paysages méditeranéens respirent dans un rythme entre arrêt et mouvement.
Le vent les met en vie, les tourmente, les agite, les fait vibrer. Alors les paysages s'expriment et disent ce qu'ils ont à dire.
  • Retour au Vent, 2016, 6'06'' (extrait)

    Le cycle du vent dans les arbres anime les séquences qui se chevauchent, s’enchaînent, se répondent au même rythme que la perception elle-même.

  • Vent I, 2014, 3'25'' (extrait)

    Rien ne bouge et, pourtant, rien n'est immuable.

  • Présence I, 2014, 2'49'' (extrait)

    A partir de maintenant, elle n'ira pas plus loin.

  • Vent II, 2014, 5'14'' (extrait)

    Un mouvement lent, discontinu s'exprime.

  • Champ I, 2014, 4'25'' (extrait)

    Un plan fixe s'anime mystérieusement par le passage du vent dans les fleurs. Un mouvement lent ou discontinu est toujours perceptible, rien ne bouge, pourtant, rien n'est immuable.

  • Vent F.M., 2014, 1',23"

    Dans le vent, elle pense profondément.