Au plus noir du jour

2014

L’oeuvre de Catherine Gfeller, c’est la vidéo allée avec la photo, comme « la mer
allée avec le soleil » de Rimbaud. Une fusion de deux médiums pour donner à voir des
oeuvres singulières, proposer une nouvelle esthétique
Catalogue d'exposition, Au plus noir du jour, Galerie Carzaniga, Bâle
15 novembre 2014 - 17 janvier 2015

"L’oeuvre de Catherine Gfeller, c’est la vidéo allée avec la photo, comme « la mer allée avec le soleil » de Rimbaud. Une fusion de deux médiums pour donner à voir desoeuvres singulières, proposer une nouvelle esthétique. (...) Vidéos des villes, vidéos des champs. Ces scènes et séquences ne procèdent pas seulement à la juxtaposition-fusion des médiums mais aussi au glissement permanent d’images urbaines et d’images de paysages naturels. Pas de son dans les vidéos des champs ; la musique de l’urbanité dans les vidéos des villes." Extrait du texte de Jérôme Neutres, Paris, aout 2014. L’oeuvre de Catherine Gfeller, c’est la vidéo allée avec la photo, comme « la merallée avec le soleil » de Rimbaud. Une fusion de deux médiums pour donner à voir desoeuvres singulières, proposer une nouvelle esthétique